2015 - Thème 1 : Start to Renovate

Thème 1 : Retour En Ville

 

L’une des principales évolutions du monde de la construction belge est sans conteste la modification du rapport entre nouvelle construction et rénovation, la rénovation gagnant de plus en plus de terrain. Avec le taux de TVA moins élevé pour la rénovation et les primes à la rénovation (encore nombreuses malgré tout), les jeunes familles optent de plus en plus pour un bâtiment à rénover. L’autre avantage réside dans le fait que les travaux peuvent être échelonnés afin de pouvoir s’attaquer directement à l’essentiel, même avec un budget plus limité. Il ne faut donc pas tout faire d’un coup, il suffit simplement de commencer !

La tendance à la rénovation est particulièrement intéressante dans le cadre de l’objectif européen, fédéral et régional qui taille vivement dans la consommation énergétique des habitations. En effet, c’est dans les maisons existantes que l’économie d’énergie potentielle est la plus importante. Surtout si l’on respecte le « Trias Energetica », une stratégie visant à prendre des mesures d’économie d’énergie en trois étapes : l’étape 1 consiste à réduire la consommation d’énergie, par exemple en isolant au maximum. Dans l’étape 2, on utilise des sources d’énergie durables. Lorsque la question de l’économie d’énergie et des sources renouvelables est réglée, on entre dans l’étape 3 qui consiste à utiliser aussi efficacement que possible les sources d’énergie fossiles encore nécessaires.

Dans ce contexte, on distingue également la nouvelle directive Écoconception, qui sera introduite par l’Europe le 26 septembre 2015. Pour faire simple, l’écoconception applique le concept actuel des labels énergétiques à une gamme plus étendue d’appareils énergivores : du réfrigérateur au congélateur, en passant par l’éclairage, le chauffage et la pompe à chaleur. Le consommateur est ainsi mieux informé et peut comparer plus facilement les systèmes entre eux. Autre conséquence directe de cette nouvelle réglementation : l’exigence d’un rendement minimum supérieur pour les installations de chauffage. Dans la pratique, cela veut dire que l’on ne peut plus acheter de systèmes qui réalisent de moins bonnes performances que les chaudières à condensation au gaz naturel ou au mazout. Les techniques telles que la pompe à chaleur restent toutefois envisageables. Le visiteur de BATIBOUW pourra en savoir plus en visitant les Palais 10 et 12.